M14

Un minime en sélection part.2

Portrait de Mathys TOUYARET, licencié au GREP en catégorie Minimes et sélectionné en équipe départementale M14 avec laquelle il a joué le samedi 08 Avril 2017.

 

Mathys (attention il tient à cet orthographe!) est né le 31/08/2003 à Marseille, il est scolarisé en 4ème au collège Jean De La Fontaine à Gémenos.
Il est le plus jeune deuxième année des minimes du GREP.
Il a débuté au club en 2010 en pratiquant également le judo, sport très complémentaire du rugby.
En 2013, il arrête définitivement le judo pour se consacrer à son sport passion.
Joueur très rapide, bon défenseur et doué d’une bonne technique individuelle, il est un sérial marqueur d’essais.
Évoluant au poste d’arrière en club, il peut occuper tous les postes de la ligne de 3/4.

Pré-sélectionné en 2016, Mathys intègre les M14 départementaux cette année.
Son coach en sélection, Owell AZAUD (qui est également celui d’Aubagne), dit de lui, qu’il a un gros potentiel physique mais qu’il doit progresser dans l’orientation tactique.
A Toulon, avec son équipe, il gagne contre la sélection varoise 20-07 et contre celle des alpes-maritime 45-00.
Sa soif de rugby ne s’arrête pas là. Il est aussi un acteur prépondérant du rugby au collège et de la section sportive. (2eme en départemental UNSS et 2eme en académique).
Mathys est un acharné du rugby. Il ne cesse de travailler aux entrainements, toujours attentif aux conseils qu’on lui prodigue.
Garçon charmant et attachant, il est très respectueux des « anciens » et sait s’occuper des plus jeunes joueurs du club en étant bienveillant à leur égard.
Il est l’archétype du joueur de rugby porteur des valeurs essentielles de ce sport : humilité, abnégation, respect, travail….
Et oui, vous l’aurez compris, ce jeune homme est un passionné de rugby et notamment supporter du Stade Toulousain dans la droite lignée familiale.
Son papa, Stéphane, vit également la passion de son fils car il est membre de notre bureau et aussi le dirigeant de la catégorie minimes. Il porte un regard lucide sur lui en reconnaissant ses qualités et ses lacunes, débriefant la prestation avec le fiston au retour d’un match ou d’un tournoi.
De sa maman, Katia, il est un garçon bien dans sa tête, fonceur et qui fonctionne à l’affectif. Elle nous confie également avoir peur de voir jouer son fils tant l’intensité des matchs est grande.
Humble, Mathys veut continuer à pratiquer son sport pour la passion du jeu et le plaisir de la camaraderie sans autre ambition que de jouer aux limites de ses possibilités.

Il est certain que le club compte sur cette passion pour repousser au plus loin ces limites là!

L’avenir du GREP Mathys l’écrit au quotidien, droit vers un bel avenir.